verrue noire apres brulure

Une verrue noire après brulure est-elle contagieuse ?

Les verrues noires sont dues à des virus. Pour les attraper il faut être en contact avec le virus et être réceptif. Certaines personnes peuvent attraper des verrues à une période de leur vie. D’autres y sont davantage sensibles et peuvent en attraper même après 50 ans.

Les verrues sont nettement plus fréquentes

  • dans certaines familles,
  • dans l’enfance,
  • au début de la vie en collectivité (piscine, judo, douches communes).

Est-on obligé de traiter à l’azote les verrues noires plantaires ? 

En cas de verrues étendues,  des traitements par pommades sous pansement occlusif permettent une guérison le plus souvent en 3 à 6 mois.

Peu de patients ont la patience de traiter des verrues isolées pendant 4 à 6 mois. L’azote appliqué modérément (habituellement 1 à 2 séances à 1 mois d’intervalle) permet d’écourter le traitement (6 à 8  semaines dans la plupart des cas).

Il existe quelques échecs du traitement. D’autres méthodes sont alors envisageables :

  • curetage + étincelage à l’électricité du fond de la lésion (méthode ancienne)
  • le Laser : suites douloureuses pendant 8 jours avec plaie, cicatrice cornée possible (qui peut durer 1 à 2 ans)

Comment éviter la douleur ?

Chez les enfants qui appréhendent l’azote, l’utilisation de la crème Emla est possible (appliquer 1h 30 avant la séance)
La douleur dure 3 minutes. Pendant les deux jours qui suivent, un traitement de base (par exemple : paracétamol) suffit pour calmer la douleur résiduelle.

Certaines verrues après l’azote ont fait une cloque noire, verrue noire après brulure : Est-ce normal ?

Oui. Cela arrive.  Grâce à l’ampoule, appelée aussi phlyctène, l’épiderme corné se décolle du derme vascularisé sous-jacent ; L’ampoule est souvent petite, remplie d’un liquide clair (sérosité) et se perce spontanément (cas des peaux fines).

En peau épaisse, elle peut devenir bien plus volumineuse. La marche peut induire un saignement à l’intérieur de la phlyctène qui devient noire. Le traitement est identique dans les 2 cas d’ampoule noire ou translucide.

Si l’ampoule est gênante par son volume, il est possible de la percer comme une ampoule de brûlure superficielle (ou une ampoule au talon, il s’agit du même niveau anatomique) à l’aide d’une aiguille stérile et après antisepsie de la peau.

Il est inutile de découper la peau de l’ampoule ou de mécher celle-ci, ce qui exposerait (mettre à vif) le derme nécessiterait la pose d’un pansement augmenterait le risque d’infection.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *